• Sudarenes Editions

Amour et confusions

Après un évènement qui a bouleversé sa vie, Aurore nous propose, telle une confidence, le récit de ses relations amoureuses et érotiques. Mais quel est le véritable enjeu de ce parcours où l’âme et le corps se cherchent au-delà des émotions ? Elle nous entraine, à travers des rencontres exceptionnelles et passionnantes, dans une liberté d’aimer singulière. Une expérience où la réalité est constamment modifiée et adaptée, d’abord à son insu, mais dans quel but ? Elle garde ce secret pendant vingt-huit ans, jusqu’au jour où...







Ce livre est destiné à un public averti en raison des scènes érotiques.


Pourquoi étais-je attirée par lui ? Est-ce qu’on sent au loin, au-delà d’un écran, le parfait amant ? Oui, on sait déjà dans un regard figé tout ce qui va nous emporter et nous faire souffrir à l’agonie de cet amour-là. Enfin de ce qu’on appelle ainsi, mais qui n’en a que les illusions. L’amour est un trésor qui se découvre avec le temps, l’attirance est une résonance des corps qui n’a pas de temps à perdre ! C’est comme un signal qui se déclenche à l’intérieur de vous, un bip d’alerte infini qui vous dit : « Oui, vas-y. » Alors j’y suis allée, quelle aubaine, je savais déjà qu’il avait tout ! Je lui ai proposé un dîner, il a suggéré un déjeuner, j’en connaîtrais la raison plus tard, mais tu devines je suppose, et on s’est retrouvés quelques jours plus loin, près du centre Beaubourg dans une brasserie plutôt chic pour une coupe de champagne. Je suis entrée, il s’est levé, et nous nous sommes fait la bise en nous dévisageant comme des intrus qui savent déjà que tout sera parfait. C’est fou cette perception que l’on peut avoir d’un inconnu, juste en effleurant une peau, en croisant un regard, la chimie opère, malgré vous et tandis que vous jouez le jeu de la découverte innocente de l’autre, à l’intérieur une petite voix déshabille cet autre en ne laissant rien au hasard ; la forme de la bouche, va-t-elle me submerger ? La couleur des yeux, va-t-elle m’engloutir ? La forme des mains, l’allure générale, le look, tout y passe et même ce que vous ne voyez pas. Sa peau est-elle douce, a-t-il des grains de beauté, des boutons, des cicatrices, où sont ses défauts de corps ? Son sexe va-t-il me satisfaire ? Oui, on y pense aussi… forcément, on est là pour ça ! Comment va-t-il vous appréhender ? A-t-il une stratégie à contrer ? Les amants ont toujours une stratégie séductrice, naturelle ou façonnée, ou les deux, c’est un plan bien maîtrisé, plaire répond à l’ego comme un dictateur, il faut plaire.

C’est toujours drôle de se rencontrer quand on sait pourquoi on est là. La parade fait son œuvre, on fait semblant de se poser des questions, de raconter notre vie pour tenter de mettre un peu de sérieux à l’histoire, sachant très bien que l’étape suivante sera la mise à nu des corps. Mais il faut bien savoir à qui on a affaire, bien qu’on le sache tout de suite. Oui, en un quart de seconde le cerveau analyse déjà tout, à votre insu, et il aura détecté, en moins de temps qu’il n’en faut, tout ce qui sera bon à prendre et à jeter. Là, c’était du lourd à tout point de vue : sa beauté sensuelle était un présent offert dans un écrin, sa subtilité intellectuelle un doux rêve caressant, son humour de la joie à foison... On a trinqué comme il se doit, dans des coupes en verre qui n’ont pas fait écho à ce moment, mais comme dans toutes les histoires clichés, les yeux dans les yeux et un large sourire aux lèvres, contents d’être là, dans cette rencontre presque inattendue et pourtant désirée quelque part dans cet espace-temps qui nous ignore, qui s’appelle le destin. Il avait le sourire généreux, ça me faisait du bien et aussi une retenue maîtrisée à mon égard...


Extrait de mon roman "Amour et confusions..." N.C


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout